Assurance maladie. Ne laissons pas l’État piller la sécu !

Crédit photo: l’Humanité

La fédération Tarn et Garonne du parti communiste français apporte tout son soutien aux Présidents des CPAM d’Occitanie qui alertent sur le déficit de la sécurité sociale engendré par la crise sanitaire. Il est urgent de dénoncer la doctrine biaisée de l’Etat dans ses relations financières avec la Sécurité Sociale, notamment en décidant de ne plus compenser toutes les exonérations de cotisations sociales accordées aux entreprises. Toujours frileux à l’idée de taxer le capital, le gouvernement continue de piller les caisses de notre bien commun. Comme le rappellent les CPAM, la sécu n’est pas un budget annexe de l’Etat ! 

Face à une crise historique, le PCF 82 interpelle les pouvoirs publics. Tout doit être fait pour préserver l’accès aux soins pour tous. Plutôt que racketter toujours plus les ménages, le gouvernement n’a plus le choix et doit rétablir l’ISF, lutter contre l’évasion fiscale et mettre la finance à contribution. Notre santé passe avant leurs profits !